Effet miroir et coaching
219
single,single-post,postid-219,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-7.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.5.1,vc_responsive
 

Effet miroir et coaching

assesment & évaluation

12 juin Effet miroir et coaching

Il arrive d’être déstabilisé(e)s ou au contraire stimulé(e)s par des personnes que nous cotoyons. Nous pouvons ressentir tout une gamme de sentiments sans en comprendre vraiment la raison. La question à se poser lorsqu’une personne nous trouble à ce point est : « Qu’est-ce que je vois chez l’autre qui me perturbe / m’interpelle à ce point ? A quoi cela fait-il écho chez moi ? »

Il est intéressant en coaching de travailler sur ces ressentis – positifs ou négatifs – car ils mettent souvent en lumière des zones d’ombre de l’individu. En cas de ressenti positif, il peut s’agir de ressources négligées par la personne, de qualités qu’elle refuse de voir chez elle. En cas de ressenti négatif, cela peut signifier que ce qui nous énerve particulièrement chez l’autre, est une polarité de nous-même que nous avons du mal à accepter. Il devient alors intéressant de se demander en quoi cette ressource pourrait être développée et ce qu’elle nous apporterait.

Cet effet miroir est d’autant plus intéressant à observer qu’à certaines périodes de notre vie, nous pouvons être amené(e)s à croiser simultanément le chemin de personnes dont le comportement nous interpelle ou nous dérange. Il est alors intéressant réfléchir à notre propre injustice vis-à-vis des autres.

Sources : « Dis-moi où tu as mal, je te dirai pourquoi » de Michel Odoul et Wikipedia.